lundi 1 juin 2009

La censure a un nom : Thierry CSP du NPA. Le blog "Comité de Salut Public" est devenu kornilovien !

Le désastre électoral qui est le résultat de la stratégie - maladie sénile du communisme - du stalino-menchevik Besancenot vient de faire une nouvelle victime : L'honnêteté intellectuelle du blogueur Thierry-CSP, le tenancier du blog « Comité de Salut Public ».


Lui qui se vantait de ne jamais effacer les messages des droitiers limite-fachoïdes – messages qui se déversaient sur son blog-, vient d'effacer un texte entier - en faveur de l'Afrique et de nos cousins africains - que je venais de poster sur son blog.

Précisément la copie d'un de mes textes que son "jumeau-en-NPA" - GONG - avait réussi à faire effacer sur le site de Libération.

Le colonialiste formois européen Besancenot y était dénoncé pour ce qu'il est, pour ce qu'il nous révèle être, le masque tombé.

DIMANCHE 31 MAI 2009

Ce texte a été censuré par Libération: Le clown Besancenot tombe son masque de colonialiste européen !

Le censeur CSP a effacé mon message : il vient de basculer dans l'aile stalino-fasciste du NPA. En me traitant de « taré ».
Pire encore, il a aussi effacé mon troisième message : la copie de son jumeau NPA qui allait sortir les insultes de korniloviens contre Lénine : Ces gens, ces défenseurs de l'inégalité salariale n'ont vraiment aucune limite.

Heureusement pour nous qu'ils n'ont pas le pouvoir !

=================

Blogger comité-de-salut-public a dit...

Na, ça marche encore pour des gens, le "yfobatladrouatatourpri" ? Rhoo, franchement, ça fait quoi ? 15 ans que je l'entends, et on a toujours vu de grandioses résultats, pas vrai ?

Sinon, Yannick Toutain, te fatigues plus à poster des commentaires de taré, ils seront systématiquement effacés.

31 mai 2009 23:59

==========

Tout occupé à tenter de convaincre quelques électeurs supplémentaires de déposer leur bulletin bourgeois dans les urnes de la bourgeoisie européenne, le rabatteur du capital qu'est devenu le militant NPA - Thierry-CSP-, ne peut plus tolérer la moindre critique venant de sa gauche.

Le pronostic que nous faisons de la trajectoire du NPA marchant dans les pas des crapules contre-révolutionnaires mencheviks se confirme à chaque jour qui passe.

Ce que les socialistes « révolutionnaires » mencheviks ont attendu - pour le faire – que se produise la première révolution de Février, les faux-trotskystes du NPA commencent déjà à le pratiquer à grande échelle.

La censure, la calomnie, la haine, l'accusation d'être payés par la bourgeoisie et de défendre ses intérêts.

Ce que ces camarades de la LCR-NPA avaient déjà fait depuis longtemps – bannir les égalitaristes de leur site et pratiquer la censure (pour défendre les trafiquants de drogue des FARC!), Thierry CSP le fait, à son tour.

Thierry CSP enlève son masque de « démocrate » et nous révèle qu'il est – réellement – un crypto-stalinien impatient de rouvrir les Goulags de la classe formoise.

Il ne plaisantait pas.

Son seul problème est que les révolutions anticapitalistes, sa classe sociale est trop lâche pour les accomplir : la formoisie ne réussir à les pratiquer que par les chars de l'Armée Rouge du tyran formois Staline !!!

Il devra attendre pour tenter de faire le coucou à l'intérieur de NOTRE révolution égalitariste.

La révolution des exploités !

Mais sa haine, celle de Thierry-CSP, n'est que le reflet de la haine de cette classe exploiteuse pour ceux qui veulent toucher à leur os colonialiste. Afin qu'il ne vienne pas dire qu'il est au courant, ce message sera posté sur le site de CSP avec l'avertissement suivant : il aura, un jour, l'occasion de voir des militants égalitaristes distribuer, dans un meeting auquel il participera, la copie imprimée de ce texte.

Il comprendra ce jour-là que le combat égalitariste commencé dans les rues de Petrograd ne s'achèvera que par la destruction totale de la classe sociale qui es la sienne et dont il défend les privilèges. Il finira comme les autres avec …. 1000 euros pas mois. Ni plus, ni moins !

1 commentaire:

Cha a dit…

Pour connaître personnellement la personne susmentionnée, je peux dire qu'elle (la personne) serait heureuse de terminer avec 1 000 euros par mois. L'attaquer sur ses revenus est chose idiote. Pour le reste, je ne suis pas à même de juger.