lundi 15 décembre 2008

Lettre à Alain Souchon quant à Ernesto Che Guevara et l'Afrique : Les crimes de la France !

J'essaye de poster cette lettre sur le YouTube de Alain Souchon. En vain. Il y a un bug qui refuse mon copier coller - sans donner aucune explication.
Je mettrai un lien vers cette copie. [pour autant, sur son site, son livre d'or a laissé mes deux petits messages]

Bonjour Alain
Je vous ai écrit, il y a plus de trois ans, une petite chanson (gratuite) ALLEN WOODY.
http://monsyte.blogspot.com/2008/12/allen-woody-chanson.html
Je viens d'en faire le clip (gratuit) et l'ai mis sur YouTube.
http://www.youtube.com/watch?v=GPznRIbpxBA
J'espère que vous l'apprécierez.
Parce que la prochaine chanson que je ferai - quant à vous - sera moins aimable : vos propos inacceptables provenant d'un pays COUPABLE DE L'ASSASSINAT SANITAIRE DE 3 MILLIONS DE BEBES AFRICAINS (données 2005 sur le site de l'INED) sont totalement scandaleux.
Ernesto Che Guevara est allé en Afrique, sur les traces de Patrice Lumumba, pour contribuer à la Libération de ce continent du joug du colonialisme français assassin.
Votre arrogance à l'encontre du Che est proportionnelle à votre indifférence pour les 8200 bébés de moins de un an qui meurent en Afrique à cause de votre président Sarkozy et pour le bénéfice de son corrupteur Vincent Bolloré.
Au lieu de chanter les erreurs d'Ernesto, étudiez-les et expliquez-les.
Faites connaitre l'héritage de Patrice Lumuba, de Thomas Sankara, de François Xavier Vershave !

Quant à chanter, je vous fais "cadeau" de mes chansons "Africa Unité !".
Elles sont gratuites* et sont les armes pour "Troupes françaises hors d'Afrique"
Chantez-les, chantez « Les esclaves de Bolloré », « Les suiveurs de bateaux », « La chasse aux enfants », « Hôtel Ivoire », « Aminata a faim », ... et vous gagnerez, alors, le droit d'adresser des critiques au révolutionnaire égalitariste Ernesto Che Guevara.
Merci.

*gratuites=non SACEM et n’y seront jamais


1 commentaire:

John a dit…

Puisque tu imes les chansons sur l'icone marketing Ché:

www.paticobrown.com

dont les parles sont ci dessous


Ché Guevara et Bob Marley (Patico Brown)

Qu’est devenu notre ami Ernesto ?
Est ce qu’il nous regarde de la haut?
Et est ce qu’il pense toujours à la révolution ?
Ou alors, peut être qu’il observe l’imposture
De toute la contre-culture
Dont il est devenu le champion ?

On regrette qu’Ernesto
Nous ait quitté trop tôt
Et souvent on se dit
Il n’aurait sûrement pas accepté
Nos compromis nos p’tites lâchetés
Mais rien n’est plus sûr aujourd’hui
Un révolutionnaire moisi est devenu PDG de Libé
Le Ché serait peut être parmi les VIP
Sur le yacht de Bolloré

On regrette que Bob Marley
Soit parti avec son reggae
Et souvent on se dit
Qu’il serait sûrement stupéfait
De voir tous les « fils de » …PPPPistonnés
Nous dire combien ils vivent l’enfer
De relever les compteurs chez Drucker
Mais rien n’est plus sûr aujourd’hui
Les enfants du rock sont décimés
Et Marley serait peut être dans le jury
De la Star Academy

Le Ché sirote lentement un Cuba Libre bien frais
Tranquille au bar avec Bob Marley
Le barbu kaki essaie de convaincre le roi du reggae
De l’illusion de la révolution pacifiste
«La guitarra de Woody Guthrie no mató ningún fascista»
Y la Ganja te come el cerebro, guebón"
« Nevermind, Ché, peace and love c'est bon
Let's all smoke and play reggae»
Tous les deux sont dé-gout-tés
D’avoir leur visage imprimé
Une vraie gueule d’ange au bandana
Sur des T Shirts made in China

« Ecoute, Bob, je suis vraiment pas très fier
D’écouter des chansons dont je suis le héros
Braillées par des touristes sincères
En vacances à Varadero »

« Ecoute Ché,
Nous sommes devenus une production culturelle
Un divertissement, des révolutionnaire-objets
Des cultes de l’iconnerie rebelle
Ressers moi un mojito bien frappé
Allumons nous un calumet
Oublions l’imposture
De toute la contre-culture
Dont nous sommes devenu les champions
Et dont toujours les mêmes en tirent...
Des biftons »