mercredi 24 septembre 2008

François Ruffin misérable larbin idéologique de la formoisie exploiteuse ! (Là-bas si j'y suis 24 septembre 2008)

par Yanick Toutain
24 9 2008


Aujourd'hui, chez Daniel Mermet, un "économiste" !
François Ruffin nous donne un cours d'économie.
Il vient verser les larmes de crocodiles de la classe formoise.
Il vient nous pleurer la répartition salaires-dividendes

Il faut absolument que tous les militants égalitaristes aillent sur France Inter, Là bas si j'y suis, écouter ses larmes hypocrites.

Il nous explique que 9.3% du PIB sont passés des poches des salariés aux poches des capitalistes.
Mais il oublie deux choses : le pillage esclavagiste du Tiers Monde et la croissance de ce PIB.
Il nous dit que 180 milliards d'euros sont passés des poches des salariés aux poches des capitalistes.
Examinons l'assertion.
Supposons que les 180 milliards d'euros soient distribués à 60 millions de personnes.
Cela fait 3000 euros.
François Ruffin voudrait enrichir la population du salaire de 3000 euros par an.
Mais....
Quand on découvre que la répartition actuelle du PIB est de 56% pour les salariés (français) et 44% pour les capitalistes
Répartissons donc 56 % de 2000 Giga euros à 60 millions de personnes.
2000 Giga euros * .56 / 60 Méga =
1120 Giga euros / 60 Méga = 18 666 euros
calculons par mois
1555.55 euros par mois.
On découvre alors, stupéfié, que ce misérable Ruffin vient pleurnicher parce qu'il voudrait que soient distribués PLUS que 1555 euros par mois aux 60 millions de Français les plus pauvres.

Prenons le problème à l'envers.

Distribuons 1000 euros par mois à 60 millions de Français.
Il faut 60 milliards d'euros par mois.
Donc 12 fois plus par an : 720 milliards d'euros.
Il faut 720 milliards d'euros.
Mais il faut aussi investir.
Distribuons donc 300 euros mensuels à ces 60 millions de Français pour l'investissement démocratique.
3600 euros par an chacun.
Cela fait 216 milliards d'euros par an.
On additionne la consommation et l'investissement.
720 plus 216 = 936 milliards d'euros.

Les Français ont besoin de 936 milliards d'euros pour être heureux, faire tourner l'économie et conserver leur dignité.
Et quid des 1064 euros restants ?

C'est simple c'est le pillage esclavagiste de l'Afrique !
Le pillage que nous restituerons à nous cousins Africains en leur payant le juste prix de leurs marchandises !

François Ruffin, misérable apologiste de l'exploitation formoise réclame d'augmenter les privilèges de la classe honnie !
Ce petit larbin aura 1000 euros comme tout le monde !

Que Mermet l'envoie au Cameroun interviewer Michael Agbor !

Qu'il aille interviewer le leader des planteurs qui se sont mis en grève !
Qu'il aille interviewer des humains qui gagnent 50 euros par mois dans les plantations de Vincent Bolloré, le corrupteur.
Qu'il aille interviewer Michael Agbo avant qu'il ne soit assassiné par la police du dictateur francophile Paul Biya !

Et qu'il emporte les œuvres complètes (numérisées sur le web) du raciste Nobel Maurice Allais.

Ruffin défend le protectionnisme du raciste Allais (prix Nobel d'économie)
Le raciste Allais préconise des camps de concentration aux portes des villes pour regrouper les immigrés.
L'imbécile Ruffin a de bien belles références.
Le raciste Allais se soucie même de l'interdiction de la polygamie !




LES DERNIERS AJOUTS

sur La Nouvelle Etincelle




5 commentaires:

nico a dit…

elle est un peu exagérée ta diatribe. Que Ruffin n'ait pas intégré une vision internationaliste a son propos chez Mermet tu peux le regretter mais c'est sans doute avec des gens comme lui que tu devrais chercher à lier des ponts et a enrichir sa réflexion...
Ou sinon ton exposé n'est pas constructif et tu resteras un peu seul. Aujourd'hui nous avons besoin de nous rassembler et Francois Ruffin, je pense, n'est pas de l'autre coté de la barrière dans notre combat contre la bourgeoisie internationale.

Yanick Toutain a dit…

Bonjour
Je vous renvoie aux thèses de Léon Trotsky (issues de celles de Parvus) concernant la révolution permanente : François Ruffin, comme Frédéric Lordon sont les idéologues d'une classe exploiteuse.
Ils sont les penseurs similaires à ce qu'étaient les intellectuels du parti KD (constitutionnel démocrate) en Russie, en 1905, en 1917.
Ils représentent une classe EXPLOITEUSE qui vole le travail des autres au nom d'une prétendue productivité supérieure.
La deuxième révolution se fera contre eux (et la première, peut-être... sans eux !)

Mais au fait ?....

... acceptez-vous de limiter votre revnu consommable à 1000 euros par mois ?

salutations égalitaristes

GAYMAN a dit…

JE GAGNE 1000 EUROS PAR MOIS POUR SORTIR DES POUBELLES A 4 H DU MAT LES MECS....VOUS ME FAITES TARTIR AVEC VOS REFERENCES A LA CON....VENEZ CAMARADES VIVRE DANS MON IMMEUBLE POURRAV....C'ES QUOI SES PUTAINS DE CRITIQUES DE MERMET ET RUFFIN...OUI ESPACE DE LIBERTE OU ON A ENTENDU A LA FETE DE L'HUMA DES OUVRIERES EN LUTTE !!!! TU PARS OU EN VACANCES CAMARADE BOURGEOIS ?????MOI JE RESTE AU QUARTIER CAR AU 30 DU MOIS ORDINAIRE (SUIS PAYE AU 10) PLUS DE THUNES......C'EST QUOI POUR TOI LA RUE CAMARADE BOURGEOIS....C'EST QUOI LE NO FUTUR ?????

CORDIALEMENT

PV

Zhum a dit…

Mes amis

Ne nous trompons pas d'ennemis mes amis.
Sur le pillage de ces pays dits "pauvres"
il faut bien sûr le dire et le redire et le répéter jusqu'aà temps que les gens sachent cette vérité...
mais François Ruffin, n'est pas ignorant de cela et surtout
surtout
méfiez vous de tous les formulations, diatribes, discours ou l'on monte les uns contre les autres.
contre la force "des gens d'en face", il faut toujours chercher l'unité
ne pas se tromper d'ennemis

Zhum

LUCIANI a dit…

Bonjour.
Ce post est effectivement peu constructif est largement idélogique. Pour ne citer qu'un exemple, quand on parle de la population salariée francaise, on ne prend pas le chiffre de la population totale francaise... et oui ca fait une grosse différence car on passe du simple á plus du double. Enfin pour conclure, soyons plus constructifs car au final on se bat et on resiste pour les mémes valeurs et le probléme n'est pas vraiment un chiffre ou 2 sinon les tendances, les dynamiques et les challenges de l'humanité.